Un courant d'air / Laurie Cohen

Publié le 27 Février 2015

Edition : Alice ( le chapelier fou)

Pages : 94

Année : 2014

 

 

Résumé :

On ne prononce jamais son nom.

Anonyme comme tous ceux qui traînent sur les trottoirs et qu’on ne remarque pas, ou qu’on oublie aussitôt. Une ombre sans âge et sans visage. Un courant d’air. Une droguée ? Une alcoolique ? Une pauvre fille sans boulot ? Non.

Une jeune femme, étudiante en droit il y a quelques années encore, que la vie a éprouvée et qui ne s’est pas relevée… Pas encore..

 

Mon avis :

J'ai recu ce livre grâce à la masse critique Babelio et je les en remercie :).

Ce court roman de même pas 100 pages nous est raconter par Elle, une personne dont on ne connait rien, ni son âge, ni son prénom mais on va  suivre son quotidien et ceux des nombreux sans abris qui sont invisibles pour de nombreux passants.

J'ai bien aimé cette histoire qui nous montre à quel point les lois de la rue sont dures, agressions, vol, viol;les risques sont immenses et pourtant personne n'a essayé de changer quoi que se soit.

On est confronté à une réalité dure mais vrai, un point que j'ai apprécié, l'auteur ne prend pas de pincette pour nous raconter leur quotidien.

Elle dénonce l'ignorance, la méchanceté et l'abus de confiance de certaines personnes qui eux ont la chance d'avoir un toit sur la tête et ceci m'a fait réflechir sur ma façon de voir les choses.

De plus, durant ma lecture, il y a comme des flash trés spontanés où l'on découvre des moments vécus de son ancienne vie et cela m'a plu car ces petits détails nous permettent de faire connaissance avec la narratrice.

Le roman est écrit de facon brève et courte, les chapitres font maximum 2 pages, et on passe du tout au rien réguliérement, ce qui m'a un peu déranger.

Ensuite l'auteur ne rentre jamais dans les détails, ce qui me laisse beaucoup de questions en suspent quand à la fin je la trouve trop rapide, en effet je termine ma lecture sans savoir exactement ce qui c'est passé et pourquoi en est elle arrivé la; même si avec les flash back réguliers on s'en doute un peu.

 

Ma note : 3,5/5

 

Rédigé par lecture de cindy

Publié dans #contemporain

Repost 0
Commenter cet article