Lettre à la République des aubergines / Abbas Khider

Publié le 19 Mai 2016

Édition : Piranha

Pages : 144

Année : 2016

 

 

Résumé :

Bagdad, 1997. Salim, jeune étudiant, est arrêté par la police pour avoir lu des livres interdits lors de soirées entre amis de l’université. Torturé, il parvient à taire le nom des filles qui y participaient, parmi lesquelles se trouvait Samia, sa petite amie. Grâce aux relations de son oncle, , il est libéré dans l’attente de son procès et parvient à s’enfuir via la Syrie. Comme de nombreux exilés irakiens qui servent de main d’œuvre bon marché, il trouve refuge à Benghazi, en Libye, où il devient simple ouvrier en bâtiment. Désormais sans nouvelles de ses proches, de ses amis et de Samia, son seul but est de faire parvenir une lettre à sa bien-aimée pour l’assurer de son amour fidèle. Mais, de la Libye à l’Irak, les dictateurs règnent en maîtres et la censure veille. Faire passer une lettre à travers ses mailles est une entreprise difficile et dangereuse. Fin 1999, Salim découvre l’existence d’un réseau clandestin de courrier qui couvre tout le monde arabe. Sans crainte des représailles dont la destinataire pourrait faire l’objet, il ose enfin envoyer sa déclaration à Samia et la confie, moyennant 200 dollars, à ce réseau semi-mafieux très bien organisé. Abbas Khider invite le lecteur à suivre le parcours chaotique de cette lettre d’amour. Chaque chapitre, très bref, donne la parole à un des intermédiaires qui se trouve en sa possession.

 

Mon avis :

Le résumé me faisait vraiment envie, et je souhaitais vraiment lire ce livre.

L'histoire est plus complexe et différente de ce que je mettais imaginé. En effet je pensais plutôt suivre des échanges de lettre entre deux amoureux, ce qui n'est pas le cas car on suit la lettre à travers les différentes personnes qui vont l'emmener de l'envoyeur au destinataire et entre plusieurs pays, ce qui nous permet de connaitre la vie dans ces pays ( Libye, Syrie, Égypte..).

Ce n'est pas parce que je ne m'attendais pas à ça que je n'ai pas aimé, au contraire. J'ai passé un agréable moment de lecture, j'ai apprécié la plume de l'auteur qui est fluide et bien construite.

De plus voir les vies et les ressenties des habitants de ces différentes pays est très intéressant, car on ne peux pas imaginer toute les contraintes et les interdit qu'ils subissent.

Chaque personnages à sa vie, et essaye de s'en sortir par toute les façons possible. Cela va de Salim ouvrier en passant par des policiers, des commandants etc.. L'auteur nous montre la corruption et dédramatise un peu le sujet des guerres en mettant des brins d'humour ce qui rend le livre agréable à lire. Mais du fait que chaque chapitre soit centré sur une personne il m'a été impossible de m'attacher à quiconque.

Les seules choses que je regrette sont les longueurs et certains passages descriptif trop enrichie qui m'ont un peu ennuyer.

En conclusion une lecture agréable et enrichissante que je vous conseils malgré les quelques longueurs.

Ma note : 3,5/5

Rédigé par lecture de cindy

Publié dans #contemporain

Repost 0
Commenter cet article

colorandbook 19/05/2016 22:31

Coucou je voulez aussi te dire sue j'aime beaucoup ta chaine. Je suis aussi dyslexique et j'en souffre beaucoup. Je voulais te demander si tu souhaiter partager mon article justement sur la dyslexie pour aider a faire connaitre ce trouble. Si tu ne veux pas je comprend tout a fais mais cela me ferai vraiment plaisir surtout pour faire.propage et faire connaitre cette maladie. Merci a toi si tu partage tien moi au courent
https://colorandbook.blogspot.fr/2016/05/la-dyslexie-dysorthographie-dyscalculie.html?m=1

colorandbook 19/05/2016 22:28

Etant fan de roman épistolaire je le met emidiatement dans ma wl. Il a l'air quand même magnifique malgré tout