L'émeraude oubliée tome 1 : L'évasion / Lina Carmen

Publié le 20 Février 2016

Édition : La Bourdonnaye

Pages : 208

Année : 2016

 

 

Résumé :

Dans la sinistre ville de Mornia, à la végétation inexistante, seules des tours de béton grises aux dimensions célestes s’élèvent vers des hauteurs indistinctes. Un mur infranchissable empêche toute sortie de cette prison qui ne dit pas son nom, gouvernée par un dictateur, le président Percy.
Les plus riches vivent en haut des tours, dans un confort luxueux. Les plus pauvres vivent en bas, dans une brume permanente, le « smog » métropolitain.
Yan, un garçon de 15 ans, est l’un de ces indigents dont le destin est de finir ouvrier dans une usine, comme son père et son grand-père. Mais il rêve d’une autre vie. Peut-être là-haut, chez les riches ? Ou bien ailleurs qu’à Mornia. Existe-t- il un autre monde que celui-ci ? Pour le savoir, il faudrait s’échapper. C’est alors que Yan rencontre Sonia, une jeune fille de son âge, issue des niveaux supérieurs, avec laquelle il va peut-être concrétiser ses rêves. L’évasion se prépare. Cependant, Percy et ses hommes sont prêts à tout pour faire échouer ce projet.

 

Mon avis :

Je vous avoue que j'ai voulu lire ce livre grâce à sa super couverture, elle m'a tout de suite conquise..

L'histoire est celle de Yan un jeune garçon qui n'a pas eu la chance de naitre en haut des tours, et depuis toujours il n'a qu'une envie découvrir ce qui se cache derrière les murs qui entoure sa ville. Un jour il fait la connaissance de Sonia qui à les mêmes ambitions que lui et qui à un atout majeur ( je vous laisse découvrir lequel ;))

L'histoire est très fraiche j'ai passée un très bon moment de lecture, on rentre vite ( un peu trop d'ailleurs) dans le vif du sujet il n'y a de place pour des longueurs ce que j'apprécie fortement, l'histoire est bien mené et j'ai apprécié vivre cette aventure à leurs cotés.

L'idée de la dystopie c'est à dire pourquoi ils en sont arrivé là m'a beaucoup plus car cela colle avec notre réalité actuelle, ce qui permet de se sentir plus proche de l'histoire.

L'écriture est fluide et addictive, et les descriptions sont très bien faite, on imagine très bien les paysages à l’extérieur des murs.

Le seul petit bémol et le fait qu'on rentre trop vite dans l'histoire, en 1 pages et demi les personnages se rencontre et se font assez confiance pour partager leurs petits secrets, et au début cela m'a un peu dérouté,  car il manquait de détails et certaines choses étaient peu approfondie.

Les personnages sont jeunes (15ans) mais ont leurs histoires personnelles , ce qui m'a permis de m'attacher à chacun d'eux malgré des débuts difficiles dû au fait de la rapidité de la mise en place de l'histoire.

En conclusion malgré un début très brut j’ai apprécié ma lecture, l’auteur nous emmène dans un monde dystopique assez recherché, (même si certaines choses sont commun à tout bonne dystopie) ce qui m'a permis de passer un bon moment de lecture et de voyager à travers la nature.

La plume de Lina Carment est accessible à tous des plus jeunes aux plus anciens .

Je lirais avec plaisirs la suite :)

 

Ma note : 4/5

 

Rédigé par lecture de cindy

Publié dans #Dystopie, #jeunesse

Repost 0
Commenter cet article