Mon père est partis à la guerre / John Boyne

Publié le 7 Janvier 2015

Edition : Gallimard Jeunesse

Pages : 273

Année : 2014

 

                                                 

Résumé :

Alfie Summerfield vient d'avoir cinq ans le jour où la Grande Guerre éclate. Son père a promis qu'il ne partirait pas mais s'engage dès le lendemain, persuadé que "tout sera fini à Noël". Quatre ans plus tard, la guerre fait rage et le jeune garçon ignore si son père est vraiment parti en mission ou s'il a disparu à jamais.Tout le monde semble savoir ce qui lui est arrivé mais le secret reste bien gardé. Devenu cireur de chaussures à la gare de King's Cross de Londres, Alfie va enfin découvrir la vérité au hasard d'une de ses rencontres et partir pour la mission la plus importante de sa vie..

 

Mon avis :

Un roman que j'attendais de lire depuis quelques temps, et c'est enfin choses faite :)

Lecture agréable, facile à lire est assez court, mais qui est très touchant. On suit aux fils des pages la vie de Alfie ce petit garçon de 5 ans qui est confronté à l absence de son père mais aussi à la difficulté qu'engendre une guerre, comme la rationnement, le manque d argent, le travail dure des femmes, et la perte de tout ses repères.

On le retrouve à 9 ans avec les même difficultés, auxquelles ce rajoute le travail de cireur qu'il à décidé d'entreprendre pour aidé sa maman, mais aussi à ses recherches pour retrouver son pére.

Ce roman des éditions Gallimard jeunesse est parfait pour aborder la guerre avec les jeunes de 10/14 ans, car comme dit plus haut tout est abordé même les traumatismes physique ou psychologique, sans oublié ce que subissait les jeunes qui ne souhaitaient pas s'engager. Le tout en douceur pour ne pas choquer les plus jeunes.

Le seul bémol pour ma part est le début, un peu long à commencer et trop de personnages, je mis suis perdu, j'ai eu du mal avec les 40 premières pages .

Ma note 3,5/5

Rédigé par lecture de cindy

Publié dans #jeunesse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article